Les Ecoles d'oraison
« Selon moi, l’oraison – la prière silencieuse – n’est rien d’autre qu’une relation d’amitié intime,
fréquente, seul à seul, avec ce Dieu dont on sait bien qu’il nous aime. »
    Livre de la Vie 8, 5

Voilà ce qu’écrivait sainte Thérèse d’Avila il y a plus de cinq-cents ans, et ce que nous sommes nombreux à explorer
et goûter aujourd’hui dans notre quotidien. Est-ce réservé à une élite de chrétiens qui ont le temps, la volonté, la science, la pratique… ? Non ! Thérèse, encore elle, s’exclame : « Je ne comprends pas comment on peut appeler étroit le chemin qui conduit à Toi. […] Celui qui t’aime avec vérité, ô mon Bien, marche avec assurance par un chemin large, un chemin royal. » Ce chemin, c’est bien sûr Jésus lui-même. Et concrètement, c'est la prière personnelle, quotidienne; c’est de marcher en confiance avec lui.

Prier au quotidien dans le silence de son cœur, prier souvent, prolonger le silence, dans le courant de la vie, pour mieux vivre cette vie, mieux partager les joies et les espoirs mais aussi les souffrances et les doutes de notre monde : voilà ce que, aux Écoles d’oraison, nous nous encourageons à vivre. Il s’agit toujours de se mettre à l’école du Dieu Vivant, car faire oraison, c’est se mettre à son école : « Mettez-vous à mon école, vous apprendrez que suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vos âmes. » (Matthieu 12, 28)

La découverte et le partage, en petits groupes, de la tradition du Carmel, sont une richesse. Plutôt qu’une théorie, nous prenons part à une sagesse, une tradition vivante, et nous recevons des lumières pour notre propre chemin. Et puis, avant tout, nous prions ensemble ! dans le silence, pour vingt à trente minutes d’oraison commune, nous expérimentons une authentique solidarité : nous appartenons à un même Corps habité par un unique Esprit.

  • Plusieurs groupes sont déjà constitués à Québec, Beauport, Saint-Charles de Bellechasse et Montréal. Ils se réunissent une fois par mois pour un temps d’oraison en commun puis un partage fraternel autour d’un texte de la tradition du Carmel.
  • Un jeudi par mois, de 19h30 à 20h45, nous proposons une rencontre "Oraison + Enseignement" via Zoom. Pour ceux et celles qui souhaitent prolonger l’échange, nous nous retrouvons le lundi suivant, toujours par Zoom. Pour obternir le lien de connexion ou les enregistrements, écrivez-nous à : ecoleoraisonzoom@outlook.com
  • Durant l’année, des ateliers d’oraison sont proposés : rencontre ponctuelle pour découvrir l’oraison. Ils sont annoncés à l’avance sur ce même site internet ainsi que sur le Facebook.
  • En fin d'année, un samedi de rencontre au Couvent des frères Carmes, à Trois-Rivières, permet de se retrouver pour un temps de fraternisation.

Pour toute question, vous pouvez nous écrire à ecoleoraisonquebec@outlook.com

Bon chemin d'oraison!

frère Martin - Les Carmes de Trois-Rivières

 

 

 

 


 


 

 

 

 

 

 

 

Saint du jour
Bse Maria Mercedes Prat
1880-1936

Vierge et martyre

Bse Maria Mercedes Prat - 1880-1936 - Vierge et martyre

1880 – 1936
Bienheureuse Maria Mercedes Prat

Vierge et martyre
 
Religieuse espagnole de la Compagnie de Sainte Thérèse de Jésus,
martyre de la Guerre civile espagnole
 

   
Nom civil :  Maria Mercedes Prat
Nom religieux :  Maria Mercedes du Cœur de Jésus
   
Naissance :  6 mars 1880
Décès :  23 juillet 1936
   
Fête :  24 juillet
Rang de la fête :  "Mémoire facultative" au Carmel
   
Béatification :  29 avril 1990
Canonisation :  //
Docteur :  //

 

Maria Mercedes Prat (1880-1936) est entrée le 27 août 1904 dans la Compagnie de sainte Thérèse de Jésus. Enseignante, elle exerce sa profession avec grand dévouement dans un don total à Dieu et à ses frères. Lors de la guerre civile, elle est arrêtée puis fusillée à Barcelone, le 23 juillet 1936. Elle meurt le lendemain, pardonnant à ses bourreaux.

Éphémérides
Fête de Bse Maria Mercedes Prat
1880-1936
Fête des Bses carmélites martyres de Guadalajara
1936-1936
Parole du jour