Trois-Rivières

 Présentation

Le Carmel est aujourd'hui situé sur le Boulevard saint Louis. Arrivée à Trois-Rivières en 1929, la communauté compte aujourd'hui huit religieuses. 

Un même appel du Seigneur a réuni sous un même toit des personnes de cultures et de personnalités bien variées. C'est une richesse ! Aussi le respect des différences est-il en permanence à l'ordre du jour de sa vie fraternelle. D'où viennent ces femmes ? De la région de Trois-Rivières, de la Gaspésie, de l'Estrie, de Québec, de Montréal, de l'Alberta, de France, du Cameroun. 

Unies dans l'amour de Jésus-Christ, elles offrent silencieusement leur vie et leurs prières pour leurs frères et sœurs du monde entier.


Que tes œuvres sont grandes Seigneur

Le grand fleuve Saint-Laurent défile inlassablement ses flots vers l’océan, mais ses eaux se renouvellent chaque jour ; notre vie carmélitaine s’écoule ainsi, doucement, paisiblement, l’aujourd’hui n’étant jamais identique à la veille,  car Dieu crée sans cesse la vie qu’il communique. En nous, agit la Trinité qui nous habite, nous purifie et nous transforme…


Il est bon il est doux de vivre ensemble

Si le temps qui passe réduit peu à peu le nombre des sœurs, en revanche les liens se resserrent et la vie fraternelle se consolide davantage en s’épanouissant.

L’ancien monastère

 Ancien monastère qui était situé sur le boul. du Carmel
Seigneur, que tout contribue à ta gloire

Construit en 1929, ce monastère garde en ses murs le souvenir de 84 ans de vie monastique. Maintenant, il est transformé en clinique médicale.

 

Un premier transfert   

Suite à la fermeture du premier couvent, la communauté a déménagé au 566 rue Notre Dame Est. Fraternellement, la communauté des Sœurs de Jésus nous ont chaleureusement ouvert leurs portes. Là, sur la rive du majestueux fleuve, dans un climat de silence et de solitude, avec un horizon très vaste où les levers de soleil souvent féériques, nous y sommes restées près de 7 années.

 
 

Le nouveau monastère    

Mais le Seigneur nous a demandé un nouvel effort : un nouveau déménagement ! Avec les Sœurs de Jésus, nous nous sommes regroupées sur le boulevard Saint Louis dans leur couvent principal en attendant la construction du nouveau couvent. Quelque soit le lieu, nous y retrouvons toujours les éléments essentiels qui permettent de vivre authentiquement la vocation contemplative et apostolique du Carmel telle que l’a désirée notre Mère Sainte Thérèse.

 Nous trouver

Adresse Localisation

Monastère des carmélites 
​800 Avenue des Draveurs, 
Trois-Rivières, (Québec)
G9A 0G2 Canada

Téléphone:
(819) 374-5303


 

 Nos Horaires

  Prière Horaire

 
Eucharistie 8h (télévisé)
(9h le dimanche)
Vêpres 16h40

Liturgie des heures


Prières des carmélites au choeur
Dieu, Tu es mon Dieu
je te cherche dès l’aube
Mon âme a soif de Toi

La liturgie des Heures se célèbre régulièrement dans notre petite chapelle où tout converge vers la Présence réelle dans son tabernacle doré ; les deux heures d’oraison en commun remplissent ce petit chœur de prière et d’intercessions pour l’Église et pour le monde entier.
Les sculptures de la Vierge Marie et de saint Joseph nous plongent presque Infailliblement dans leur attitude de recueillement.

Oraison

Oraison

« L’oraison mentale est une rencontre intime d’amitié
où l’on  s’entretient souvent seul à seul
avec ce Dieu dont on se sait aimé.
 »
Sainte Thérèse de Jésus, Vie,8,5

Retraite

Dans sa grande cellule, appelée  « ermitage », la Carmélite se plait à passer 10 jours de retraite annuelle dans le silence, la solitude et la prière.

Intercession

La Carmélite porte en son cœur les joies, les espérances et les peines du monde entier.

Liturgie télévisé

 

L'insertion à la vie diocésaine est toujours, en premier lieu, celle de la prière.

Cependant, depuis l'an 2000, la communauté partage sa liturgie eucharistique avec tous les téléspectateurs de Cogeco Câble, (canal 11), par la télédiffusion de la messe à 8h, du lundi au vendredi.

 

 Qui sommes-nous ?

 

Artisanat

Pains d'autel confectionnés par les religieuses du monastère Cartes avec fleurs naturelles pour différentes occasions
Cartes à l'ordinateur Chapelets montés sur chaîne ou sur corde

 Notre Histoire :

Origine
Le Carmel de Montréal fonde Saint Boniface en 1912.
Transfert
1912 St-Boniface => transféré en 1929 à Trois-Rivières, 1785 ue du Carmel
    => 1er transfert               en 2011 au 566 rue Notre Dame
    => 2e transfert               en 2017 au 1193 boulevard saint Louis
      en attente de la construction du nouveau couvent

Origines

1 - Projet de fondation

Trente ans après sa fondation, le Carmel de Montréal doit songer à essaimer car les vocations sont nombreuses. Par un jeu de circonstances, le projet est présenté et accueilli par Mgr Adélard Langevin, archevêque de Saint-Boniface, Manitoba. Mère Raphaël de la Providence sera la responsable du groupe fondateur.

2 - Essai de fondation au Manitoba

Le 26 juillet six moniales et une sour externe du Carmel de Montréal, inaugurent leur vie toute simple dans l'ancien petit séminaire de Saint-Boniface, aménagé tant bien que mal en monastère. Après dix-sept ans de ce « provisoire », l'espérance d'un établissement définitif s'avérant irréalisable, les carmélites de Saint-Boniface reviennent au Québec. 

3 - Arrivée à Trois-Rivières

Oasis de solitude et de silence en ce temps-là, le nouveau monastère érigé sur le 2ecoteau, à Trois-Rivières, est bénit solennellement le 24 août 1929. En 1950, le projet architectural sera complété par la construction de la chapelle publique et de l'aile du chour.

4 - Le Carmel d'aujourd'hui

Aujourd'hui, voisin d'une école secondaire et d'un Centre hospitalier, le Carmel poursuit sa mission de « témoin du Dieu Vivant », par la prière, le silence, la solitude et le travail.

 

 

 

Carmélites de Trois-Rivières
Missionnaires issues du Carmel de Trois-Rivières

Sœur Marie de l'Assomption
Alice Fontaine
Carmel de Bui-Chu, Vietnam
Partie en 1933, revenue au pays en 1954
Sœur Marguerite du Saint-Sacrement
Marguerite Bourgeois
Carmel de Singapore
Partie en 1952, décédée en 2000
Sœur Rolande de l'Incarnation
Rolande Nobert
Carmel de Yaoundé, Cameroun
Partie en 1968, décédée en 1972
Sœur Hélène de la Croix
Hélène Berlinguet
Carmel du Cap-Haïtien
Partie en 1968, revenue en 1975
Saint du jour
Sainte Thérèse d'Avila
1515-1582

Vierge et Docteur de l'Église

Sainte Thérèse d'Avila - 1515-1582 - Vierge et Docteur de l'Église

1515-1582
Sainte Thérèse de Jésus

Vierge et Docteur de l'Église
 
Religieuse espagnole,
réformatrice de  l'Ordre du Carmel au XVIe siècle.
 

   
Nom civil :  Teresa Sánchez de Cepeda y Ahumada
Nom religieux :  Teresa de Jesús
   
Naissance :  28 mars 1515
Décès :  dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582
   
Fête :  15 octobre
Rang de la fête :  Solennité au Carmel
   
Béatification :  24 avril 1614
Canonisation :  12 mars 1622
Docteur :  27 septembre 1970

 

 

Les Musulmans, le Nouveau Monde, le protestantisme, le Concile de Trente, I’Inquisition, autant de problèmes en ce XVIe siècle auxquels Thérèse de Jésus (1515-1582) se trouve mêlée. Grande mystique et femme d’action, elle réforme le Carmel et multiplie les fondations, son audace et sa foi triomphant de tous les obstacles. La contemplative sait nous captiver lorsqu’elle montre le chemin de la perfection aux âmes éprises d’absolu.

 


Thérèse d'Ávila (en religion : Teresa de Jesús), née le 28 mars 1515 à Gotarrendura (Vieille-Castille) et morte dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582 à Alba de Tormes en Espagne, est une religieuse espagnole, réformatrice de l'Ordre du Carmel au xvie siècle, sainte et docteur de l'Église. Profondément mystique, elle laisse des écrits sur son expérience spirituelle qui la font considérer comme une figure majeure de la spiritualité chrétienne.

La réforme qu'elle impulse dans l'Ordre du Carmel espagnol entraîne quelques années après sa mort la création d'une branche autonome au niveau de l'ordre : l'Ordre des Carmes déchaux. Cette nouvelle branche monastique s'étendra rapidement dans toute l'Europe puis le monde : le nombre des carmes réformés dépassera rapidement, et dépasse toujours, le nombre des carmes non réformés.

Thérèse est canonisée en 1622, sa fête liturgique est fixée le 15 octobre. Au xxe siècle, elle est déclarée docteur de l'Église catholique ; elle est la première femme à obtenir ce titre. Si son influence spirituelle, associée à celle de saint Jean de la Croix, a été très forte au xviie siècle, de nos jours, elle reste une référence au-delà de sa famille monastique et même à l'extérieur de l’Église catholique.

Elle est l'auteur de nombreux ouvrages tant biographiques que didactiques ou poétiques. Ceux-ci sont régulièrement réédités dans le monde entier. Elle est encore aujourd’hui le sujet de nombreuses publications.

Éphémérides
Fête de Sainte Thérèse d'Ávila
1515-1582
Sainte Thérèse d'Avila meurt à Alba de Tormès
1582-10-15
Fondation du Carmel de Hanoï – Vietnam
1895-10-15
Transfert du couvent de Montréal sur la Paroisse Saint-Denis
1896-10-15
Consécration de la nouvelle église du Carmel de Montréal
1898-10-15
La décision de fonder le Carmel de Danville est prise
1956-10-15
Le Pape Paul VI annonce son projet de nommer Sainte Thérèse de Jésus Docteur de l'Église
1967-10-15
Funérailles de Mlle Marie-Pila
1974-10-15
Inauguration du Couvent des Carmes à Montréal
1993-10-15
Fondation du couvent des Carmes à Trois-Rivières
2004-10-15
Parole du jour