Pâques — Il est vivant

HYMNE

 

Il est vivant ! Tu l'as vu la première.
Parle, Marie de Magdala !
— Hors du tombeau, debout dans la lumière,
Il dit : « Marie » ! C'était sa voix !

 R.

Nous l'avons vu ressuscité,
Nous, témoins de la Vérité !
Il est venu, il reviendra !
Amen ! Alléluia ! Alléluia !

 

Le cœur brûlant, vous alliez, près du Maître,
Vers Emmaüs, sur le chemin…
— Nous étions deux ! Il s'est fait reconnaître,
Le soir, à la fraction du pain !

 

Vous étiez onze, nous dit l'Écriture,
La nuit couvrait Jérusalem…
— Il a paru ! Il montrait ses blessures !
Il a soufflé son Esprit Saint !

 

Est-ce Jésus, celui qui t'a fait signe
De l'approcher, dis-nous, Thomas ?
— Sur mon Seigneur et mon Dieu, moi, indigne,
J'ai vu les marques de la croix !

 

Depuis Damas, tu ne peux plus te taire…
Confirme-nous ce que tu crois.
— Moi, Paul, je dis qu'ils étaient cinq cents frères,
Témoins du Christ, tous à la fois !

 
 

Psaume 117

Ant.  
Éternel est son amour !
  
 
1  
Rendez grâce au Seigneur : Il est bon ! *
    Éternel est son amour !
 
2  
Oui, que le dise Israël :
    Éternel est son amour ! +
3  
Que le dise la maison d'Aaron :
    Éternel est son amour ! *
4  
Qu'ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur :
    Éternel est son amour !
 
5  
Dans mon angoisse j'ai crié vers le Seigneur,
et lui m'a exaucé, mis au large.
6  
Le Seigneur est pour moi, je ne crains pas ;
que pourrait un homme contre moi ?
7  
Le Seigneur est avec moi pour me défendre,
et moi, je braverai mes ennemis.
 
8  
Mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur
    que de compter sur les hommes ; *
9  
mieux vaut s'appuyer sur le Seigneur
    que de compter sur les puissants !
 
10  
Toutes les nations m'ont encerclé :
au nom du Seigneur, je les détruis !
11  
Elles m'ont cerné, encerclé :
au nom du Seigneur, je les détruis !
12  
Elles m'ont cerné comme des guêpes : +
(– ce n'était qu'un feu de ronces –) *
au nom du Seigneur, je les détruis !
 
13  
On m'a poussé, bousculé pour m'abattre ;
mais le Seigneur m'a défendu.
14  
Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ;
il est pour moi le salut.
 
15  
Clameurs de joie et de victoire *
sous les tentes des justes :
« Le bras du Seigneur est fort,
16  
    le bras du Seigneur se lève, *
le bras du Seigneur est fort ! »
 
17  
Non, je ne mourrai pas, je vivrai
pour annoncer les actions du Seigneur :
18  
il m'a frappé, le Seigneur, il m'a frappé,
mais sans me livrer à la mort.
 
19  
Ouvrez-moi les portes de justice :
j'entrerai, je rendrai grâce au Seigneur.
20  
« C'est ici la porte du Seigneur :
qu'ils entrent, les justes ! »
21  
Je te rends grâce car tu m'as exaucé :
tu es pour moi le salut.
 
22  
La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d'angle :
23  
c'est là l'œuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux.
24  
Voici le jour que fit le Seigneur,
qu'il soit pour nous jour de fête et de joie !
 
25  
Donne, Seigneur, donne le salut !
Donne, Seigneur, donne la victoire !
 
26  
Béni soit au nom du Seigneur
    celui qui vient ! *
De la maison du Seigneur,
    nous vous bénissons !
 
27  
Dieu, le Seigneur, nous illumine. *
Rameaux en main, formez vos cortèges
    jusqu'auprès de l'autel.
28  
Tu es mon Dieu, je te rends grâce, *
mon Dieu, je t'exalte !
29  
Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
    Éternel est son amour !
 

PAROLE DE DIEU (Jn 20, 26-29)

 

Huit jours plus tard, les disciples se troubaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doight ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Thomas lui dit alors :  « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m'as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

 

Réflexion

 

Thomas, parce qu’il doutait, toucha les cicatrices du Crucifié, et guérit ainsi, d’avance, le doute qui pourrait aujourd’hui blesser nos cœurs. (Grégoire le Grand, Homélie 29)

En même temps, nous reconnaissons bien le cœur du Christ, plein de sollicitude pour la Onzième brebis, isolée, errante dans sa foi, au devant de laquelle « Il vient ». Il ne se fait seulement visible et palpable : Il est reconnaissable dans la délicatesse de ce reproche voilé, où n’en éclate que mieux son omniscience et son omniprésence, puisqu’Il a entendu la violente réplique de Thomas, survenu après son départ, au soir de Pâques.

Autrement dit, la preuve de l’identité du Christ glorifié avec le Jésus terrestre est triplement convaincante, aux sens, à la raison et au cœur.

NOTRE PÈRE…

 

PRIÈRE

 
Dieu qui as uni tant de peuples divers dans la même confession de ton nom, accorde à tous les baptisés d’avoir au coeur la même foi et dans la vie le même amour. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.
Articles les plus populaires
La Paix
21 oct. 2018
Saint du jour

Pas de saint du carmel ce jour

Éphémérides
Sainte Thérèse d'Avila a la vision de Marie, la Mère de Dieu, prieure du couvent de l'Incarnation
1572-01-19
Sainte Thérèse d'Avila a la vision de Marie
1572-01-19
Mort de sœur Marie du Sacré-Cœur (Marie Martin)
1940-01-19
Parole du jour