Avent — Heureuse Vierge Marie

HYMNE

 

La terre désséchée tressaille de joie :     Stance
une source jaillit, transparence nouvelle
où notre humanité retrouve son visage :

 R.

Source pure, Vierge Marie,
avec toi l’espérance renaît !

 1.

Ton  chant d’humilité annonce le Serviteur.     R.

 2.

Ta fraîcheur nous laisse pressentir les fleuves d’eau vive.     R.

 3.

Ta course nous entraîne vers l’Océan de vie.     R.

 
 

PAROLE DE DIEU

  

(Isaïe 7, 14b-15)
Voici que la jeune femme est enceinte, elle enfantera un fils, et on l’appellera Emmanuel (c’est-à-dire: Dieu avec nous). De crème et de miel il se nourrira, et il saura rejeter le mal et choisir le bien.

 

(Luc 1, 42-45)
“Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein ! Et comment m’est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ? Car, vois-tu, dès l’instant où ta salutation a frappé mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en mon sein. Oui, bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur !”   

  

 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc (Lc 1, 76-79)

 

Et toi, petit enfant, on t'appellera prophète du Très-Haut, car tu marcheras devant le Seigneur pour lui préparer le chemin, pour révéler à son peuple qu'il est sauvé, que ses péchés sont pardonnés. Telle est la tendresse du cœur de notre Dieu ; grâce à elle, du haut des cieux, un astre est venu nous visiter ;  il est apparu à ceux qui demeuraient dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort, pour guider nos pas sur le chemin de la paix. »

 

CANTIQUE (Lc 1) Magnificat  NT 1

Ant.  
Le Seigneur est avec toi, Marie, pleine de grâce !
 
 
47  
Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
 
48  
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.
 
49  
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
 
50  
Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
 
51  
Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.
 
52  
Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.
 
53  
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
 
54  
Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,
 
55  
de la promesse faite à nos pères,
en faveur d’Abraham et de sa race à jamais.
 
 

Réflexion

 

Heureux vous aussi qui avez entendu et qui avez cru; car toute âme qui croit conçoit et engendre le Verbe et le reconnaît à ses oeuvres.
Que l’âme de Marie soit en chacun de vous, pour qu’elle exalte le Seigneur; que l’esprit de Marie soit en chacun de vous, pour qu’il exulte en Dieu. S’il n’y a, selon la chair, qu’une seule mère du Christ, tous engendrent le Christ selon la foi. Car toute âme reçoit le Verbe de Dieu, pourvu qu’elle soit irréprochable et préservée des vices en gardant la chasteté dans une pureté intégrale.
Toute âme qui peut vivre ainsi exalte le Seigneur, comme l’âme de Marie a exalté le Seigneur, et comme son esprit a exulté en Dieu son Sauveur.

(Saint Ambroise, “Heureuse, toi qui as cru”)
Liturgie des heures vol.1, p.188-189

 

PRIÈRE

 
Tu le vois, Seigneur, ton peuple se prépare à célébrer la naissance de ton Fils ; dirige notre joie vers la joie d’un si grand mystère, pour que nous fêtions notre salut avec un cœur vraiment nouveau. Amen.
Saint du jour
Bse Maria Mercedes Prat
1880-1936

Vierge et martyre

Bse Maria Mercedes Prat - 1880-1936 - Vierge et martyre

1880 – 1936
Bienheureuse Maria Mercedes Prat

Vierge et martyre
 
Religieuse espagnole de la Compagnie de Sainte Thérèse de Jésus,
martyre de la Guerre civile espagnole
 

   
Nom civil :  Maria Mercedes Prat
Nom religieux :  Maria Mercedes du Cœur de Jésus
   
Naissance :  6 mars 1880
Décès :  23 juillet 1936
   
Fête :  24 juillet
Rang de la fête :  "Mémoire facultative" au Carmel
   
Béatification :  29 avril 1990
Canonisation :  //
Docteur :  //

 

Maria Mercedes Prat (1880-1936) est entrée le 27 août 1904 dans la Compagnie de sainte Thérèse de Jésus. Enseignante, elle exerce sa profession avec grand dévouement dans un don total à Dieu et à ses frères. Lors de la guerre civile, elle est arrêtée puis fusillée à Barcelone, le 23 juillet 1936. Elle meurt le lendemain, pardonnant à ses bourreaux.

Éphémérides
Fête de Bse Maria Mercedes Prat
1880-1936
Fête des Bses carmélites martyres de Guadalajara
1936-1936
Parole du jour