Rendre grâce — Soir

V.

Seigneur, ouvre mes lèvres. 
R.    Et ma bouche publiera ta louange.  

V.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit. 
R.    Seigneur, à notre secours.  
 

 

“Pour moi, la prière c’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le ciel,
c’est un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie.”

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus

 

Psaume 116

  
 
25  
Louez le Seigneur, tous les peuples ;
fêtez-le, tous les pays !
 
26  
Son amour envers nous s'est montré le plus fort ;
éternelle est la fidélité du Seigneur !
 
  
 

Méditation

 

Dans la foi de (Marie) son humble servante le Don de Dieu trouve l’accueil qu’Il attendait depuis le commencement des temps. Celle que le Tout-Puissant a faite “pleine de grâce” répond par l’offrande de tout son être: “Voici la servante du Seigneur, qu’il m’advienne selon ta parole”, “Fiat” c’est la prière chrétienne; être tout à Lui puisqu’Il est tout à nous.

Catéchisme de l’Église catholique n° 2619

 

PRIÈRE

 

Aux premiers instants de ma vie
Vous m’avez prise entre vos bras ;
Depuis ce jour, mère chérie,
Vous me protégez ici bas.
Pour conserver mon innocence,
Vous m’avez mise en un doux nid,
Vous avez gardé mon enfance
À l’ombre d’un cloître béni.

Plus tard, aux jours de ma jeunesse,
De Jésus j’entendis l’appel !…
Dans votre ineffable tendresse,
Vous m’avez montré le Carmel.
“Viens t’immoler pour ton Sauveur”.
Me disiez-vous avec douceur ;
“Près de moi, tu seras heureuse,
Viens t’immoler pour ton sauveur.”

Près de vous, ô ma tendre Mère !
J’ai trouvé le repos du cœur ;
Je ne veux plus rien sur la terre,
Jésus seul est tout mon bonheur.
Si parfois je sens la tristesse,
La crainte qui vient m’assaillir,
Toujours, soutenant ma faiblesse,
Mère, vous daigner me bénir.

Accordez-moi d’être fidèle
À mon divin Époux Jésus.
Qu’un jour, sa douce voix m’appelle
À voler parmir les élus.
Alors, plus d’exil, de souffrance ;
Je vous redirai dans le Ciel
Le chant de ma reconnaissance,
Aimable Reine du Carmel !

Sœur Thérèse de l’Enfant Jésus

.
Saint du jour
Sainte Marie-Madeleine de Pazzi
1566-1607

Vierge

Sainte Marie-Madeleine de Pazzi - 1566-1607 - Vierge

1566 – 1607
Sainte Marie Madeleine de Pazzi

Vierge
 
Religieuse italienne de l'ancienne observance,
grande mystique
 

   
Nom civil :  Catherine de Pazzi
Nom religieux :  Marie Madeleine de Pazzi
  Maria Maddalena de 'Pazzi'
Naissance :  2 avr 1566
Décès :  25 mai 1607
   
Fête :  25 mai
Rang de la fête :  Solennité au Carmel
   
Béatification :  8 mars 1626
Canonisation :  22 avr 1669
Docteur :  //

 

Les Manuscrits de Marie-Madeleine de Pazzi (1566-1607) nous renseignent sur sa vie mystique qui marqua profondément ses sœurs du Carmel de Florence où elle mena une vie cachée de prière et de renoncement durant 25 ans. Préoccupée, elle aussi, de la réforme de l’Église, c’est par le renouveau spirituel qu’elle y travailla.

Éphémérides
Fête de Bse Marie-Madeleine de Pazzi
1566-1607
Parole du jour