Office de Raphaël Kalinowski — Matin

V.

Seigneur, ouvre mes lèvres. 
R.    Et ma bouche publiera ta louange.  

V.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit. 
R.    Seigneur, à notre secours.  
 

 

À l'image du Dieu saint qui vous a appelés,
soyez saints, vous aussi, dans toute votre conduite.

HYMNE

 

Nul n'est disciple hormis le serviteur. 
Nul n'est lumière sans l'amour indicible 
qui dans le frère découvre le Seigneur. 

Nul ne console à moins d'avoir souffert. 
Nul ne témoigne s'il ne vit la Parole 
où l'homme gagne sa joie quand il se perd. 

Nul n'est tendresse à moins d'être blessé. 
Nul ne pardonne s'il n'a vu sa faiblesse 
qui l'abandonne aux mains du Transpercé. 

Nul ne partage s'il n'a donné son tout. 
Nul ne peut dire la folie du message, 
s'il ne se livre lui-même jusqu'au bout. 

Nul n'est semence à moins d'être semeur : 
point de récolte sans le temps du silence, 
car tout apôtre devient le grain qui meurt.

 

CANTIQUE des trois enfants (Dn 3)
    Hymne de l'univers    AT 41

57  
Toutes les œuvres du Seigneur,
        bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
 
58  
Vous, les anges du Seigneur,
        bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
 
59  
Vous, les cieux,
        bénissez le Seigneur,
60  
et vous, les eaux par-dessus le ciel,
        bénissez le Seigneur,
61  
et toutes les puissances du Seigneur,
        bénissez le Seigneur !
 
62  
Et vous, le soleil et la lune,
        bénissez le Seigneur,
63  
et vous, les astres du ciel,
        bénissez le Seigneur,
64  
vous toutes, pluies et rosées,
        bénissez le Seigneur !
 
65  
Vous tous, souffles et vents,
        bénissez le Seigneur,
66  
et vous, le feu et la chaleur,
        bénissez le Seigneur,
67  
et vous, la fraîcheur et le froid,
        bénissez le Seigneur !
 
68  
Et vous, le givre et la rosée,
        bénissez le Seigneur,
69  
et vous, le gel et le froid,
        bénissez le Seigneur,
70  
et vous, la glace et la neige,
        bénissez le Seigneur !
 
71  
Et vous, les nuits et les jours,
        bénissez le Seigneur,
72  
et vous, la lumière et les ténèbres,
        bénissez le Seigneur,
73  
et vous, les éclairs, les nuées,
        bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
 
74  
Que la terre bénisse le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
 
75  
Et vous, montagnes et collines,
        bénissez le Seigneur,
76  
et vous, les plantes de la terre,
        bénissez le Seigneur,
77  
et vous, sources et fontaines,
        bénissez le Seigneur !
 
78  
Et vous, océans et rivières,
        bénissez le Seigneur,
79  
baleines et bêtes de la mer,
        bénissez le Seigneur,
80  
vous tous, les oiseaux dans le ciel,
        bénissez le Seigneur,
81  
vous tous, fauves et troupeaux
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
 
82  
Et vous, les enfants des hommes,
bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
 
83  
Toi, Israël,
        bénis le Seigneur,
84  
Et vous, les prêtres,
        bénissez le Seigneur,
85  
vous, ses serviteurs,
        bénissez le Seigneur !
 
86  
Les esprits et les âmes des justes,
        bénissez le Seigneur,
87  
les saints et les humbles de coeur,
        bénissez le Seigneur,
88  
Ananias, Azarias et Misaël,
        bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

Bénissons le Père, le Fils et l'Esprit Saint :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
56  
Béni sois-tu, Seigneur, au firmament du ciel :
À toi, haute gloire, louange éternelle ! 
 
 

Lecture

 

Exhortation de saint Raphaël
       Soyez saints

Rien n'est autant recommandé dans la Sainte Écriture que la vie parfaite et sainte, l'exact et parfait accomplissement des obligations personnelles de chacun. Dans l'Ancien Testament, le Seigneur notre Dieu enseigne son peuple en disant : Soyez saints, car moi, je suis saint.

Notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a été donné par le Père éternel comme Précepteur, Maître et Guide, a confirmé et ratifié l'exhortation de l'Ancien Testament lorsqu'il a proposé à notre imitation la sainteté même du Père : Vous donc, soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait. Quoi donc est exigé pour que quelqu'un soit saint et parfait ? Les Docteurs de l'Église, les guides des âmes et les maîtres de la vie spirituelle répondent : Si tu veux devenir parfait et saint, accomplis avec fidélité ton devoir. Un jour, un Père du Désert, interrogé par un jeune homme sur les livres qu'il devait lire pour avancer dans la vie spirituelle, répondit : Pour ma part, je connais seulement deux livres : l'Évangile que je lis aux heures matinales et le livre de la Règle que je lis le soir. Le premier m'enseigne comment je dois me conduire pour devenir un disciple de Notre Seigneur Jésus Christ ; le second, par contre, me dit ce que je dois faire pour devenir un bon religieux. Cela me suffit.

Soyons donc attentifs à la lecture des lois du Seigneur pour que notre ligne de conduite leur soit conforme. Dans tes démarches, elles te guideront; dans ton repos, elles veilleront sur toi; à ton réveil, elles s'entretiendront avec toi. Où que nous soyons, elles nous suivront lorsque nous marcherons, afin de diriger nos pas. Qu'elles soient près de nous lorsque nous dormirons; qu'elles remplissent notre esprit lorsque nous commencerons à nous éveiller. Une voix résonnera en elles pour nous appeler à nous lever et nous serons recréés par elles. Par elles, nous remporterons la victoire sur nos doutes et nous écarterons les obstacles et la lenteur de notre nature qui est ennemie du courage, adversaire du don de nous-mêmes et amour de la vie facile. La loi de la Vie nous aidera à vaincre la peur des dangers et à marcher allègrement dans la voie de l'obéissance. Qu'elle soit toujours près de nous pour qu'en elle nous ayons un conseil par lequel nous puissions répondre fidèlement à Dieu avec un coeur large et un esprit disponible.

 

LOUANGE & INTERCESSION

 

(Intentions libres et personnelles)
 

NOTRE PÈRE…

 

PRIÈRE

 
Seigneur Dieu, tu as rempli saint Raphaël, ton prêtre, de l'esprit de force dans les difficultés et de la plus ardente charité pour promouvoir l'unité de l'Église. Accorde-nous, par son intercession, d'être forts dans la foi et ardents dans la charité fraternelle pour travailler généreusement à l'unité de tous les fidèles dans le Christ. 

Par Jésus Christ ton Fils
Notre Seigneur et notre Dieu 
qui règne avec toi et le Saint-Esprit,
maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.
Saint du jour
Sainte Thérèse d'Avila
1515-1582

Vierge et Docteur de l'Église

Sainte Thérèse d'Avila - 1515-1582 - Vierge et Docteur de l'Église

1515-1582
Sainte Thérèse de Jésus

Vierge et Docteur de l'Église
 
Religieuse espagnole,
réformatrice de  l'Ordre du Carmel au XVIe siècle.
 

   
Nom civil :  Teresa Sánchez de Cepeda y Ahumada
Nom religieux :  Teresa de Jesús
   
Naissance :  28 mars 1515
Décès :  dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582
   
Fête :  15 octobre
Rang de la fête :  Solennité au Carmel
   
Béatification :  24 avril 1614
Canonisation :  12 mars 1622
Docteur :  27 septembre 1970

 

 

Les Musulmans, le Nouveau Monde, le protestantisme, le Concile de Trente, I’Inquisition, autant de problèmes en ce XVIe siècle auxquels Thérèse de Jésus (1515-1582) se trouve mêlée. Grande mystique et femme d’action, elle réforme le Carmel et multiplie les fondations, son audace et sa foi triomphant de tous les obstacles. La contemplative sait nous captiver lorsqu’elle montre le chemin de la perfection aux âmes éprises d’absolu.

 


Thérèse d'Ávila (en religion : Teresa de Jesús), née le 28 mars 1515 à Gotarrendura (Vieille-Castille) et morte dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582 à Alba de Tormes en Espagne, est une religieuse espagnole, réformatrice de l'Ordre du Carmel au xvie siècle, sainte et docteur de l'Église. Profondément mystique, elle laisse des écrits sur son expérience spirituelle qui la font considérer comme une figure majeure de la spiritualité chrétienne.

La réforme qu'elle impulse dans l'Ordre du Carmel espagnol entraîne quelques années après sa mort la création d'une branche autonome au niveau de l'ordre : l'Ordre des Carmes déchaux. Cette nouvelle branche monastique s'étendra rapidement dans toute l'Europe puis le monde : le nombre des carmes réformés dépassera rapidement, et dépasse toujours, le nombre des carmes non réformés.

Thérèse est canonisée en 1622, sa fête liturgique est fixée le 15 octobre. Au xxe siècle, elle est déclarée docteur de l'Église catholique ; elle est la première femme à obtenir ce titre. Si son influence spirituelle, associée à celle de saint Jean de la Croix, a été très forte au xviie siècle, de nos jours, elle reste une référence au-delà de sa famille monastique et même à l'extérieur de l’Église catholique.

Elle est l'auteur de nombreux ouvrages tant biographiques que didactiques ou poétiques. Ceux-ci sont régulièrement réédités dans le monde entier. Elle est encore aujourd’hui le sujet de nombreuses publications.

Éphémérides
Fête de Sainte Thérèse d'Ávila
1515-1582
Sainte Thérèse d'Avila meurt à Alba de Tormès
1582-10-15
Fondation du Carmel de Hanoï – Vietnam
1895-10-15
Transfert du couvent de Montréal sur la Paroisse Saint-Denis
1896-10-15
Consécration de la nouvelle église du Carmel de Montréal
1898-10-15
La décision de fonder le Carmel de Danville est prise
1956-10-15
Le Pape Paul VI annonce son projet de nommer Sainte Thérèse de Jésus Docteur de l'Église
1967-10-15
Funérailles de Mlle Marie-Pila
1974-10-15
Inauguration du Couvent des Carmes à Montréal
1993-10-15
Fondation du couvent des Carmes à Trois-Rivières
2004-10-15
Parole du jour