Office de Jean de la croix — Matin

V.

Seigneur, ouvre mes lèvres. 
R.    Et ma bouche publiera ta louange.  

V.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit. 
R.    Seigneur, à notre secours.  
 

 

Venez, adorons le Christ Jésus, Parole unique du Père !
 

HYMNE (de saint Jean de la Croix)

 

Ravi d’un transport d’amour, 
(Pauvre d’espoir point n’étais !) 
Si haut, si haut je volai 
Que j’atteignis ce que je chassais.

Pour qu’atteindre ainsi je puisse 
Jusqu’à ce transport divin, 
Tant voler il me fallut 
Que me perdisse de vue. 

Et pourtant en cette transe 
Mon vol demeura trop court. 
Mais l’amour si haut vola 
Que j’atteignis ce que je chassais.

Tant plus haut je m’élevais, 
Tant plus ébloui j’étais 
Et la plus forte conquête 
Dedans la nuit se faisait. 

Mais l’amour me transportant 
Yeux clos, je fis un saut noir, 
Et si haut, si haut j’allai 
Que j’atteignis ce que je chassais.

Tant plus, montant, je m’approchais 
De ce sublime transport, 
Tant plus bas je me trouvais,
Rendu et anéanti. 

Je dis : « Nul n’y atteindra ! » 
Et tant, tant je m’abaissai 
Que si haut, si haut j’allai 
Que j’atteignis ce que je chassais.

D’un seul vol j’en passai mille, 
Oh ! quelle étrange manière ! 
Car l’espérance du ciel 
Autant obtient qu’elle espère. 

J’espérai ce seul transport, 
Et déçu ne fut l’espoir 
Car si haut, si haut j’allai 
Que j’atteignis ce que je chassais.

 

Psaume 14

1  
Seigneur, qui séjournera sous ta tente ?
Qui habitera ta sainte montagne ? 
 
2  
Celui qui se conduit parfaitement, +
qui agit avec justice
et dit la vérité selon son coeur. R/
 
3  
Il met un frein à sa langue, +
ne fait pas de tort à son frère
et n'outrage pas son prochain. R/
 
4  
À ses yeux, le réprouvé est méprisable
mais il honore les fidèles du Seigneur. R/
 
  
S'il a juré à ses dépens,
il ne reprend pas sa parole. R/
 
5  
Il prête son argent sans intérêt, +
n'accepte rien qui nuise à l'innocent.
R/  
Qui fait ainsi demeure inébranlable.

 

Deuxième lettre de Saint Paul Apôtres aux Corinthiens (2Co 3, 17-18)

 

Or, le Seigneur, c'est l'Esprit, et là où l'Esprit du Seigneur est présent, là est la liberté.
Et nous, les Apôtres, qui n'avons pas, comme Moïse, un voile sur 1e visage, nous reflétons tous la gloire du Seigneur, et nous sommes transfigurés en son image avec une gloire de plus en plus grande, par l'action du Seigneur qui est Esprit.

 

LOUANGE & INTERCESSION

 
Dans la joie de fêter saint Jean de la Croix, acclamons le Christ Jésus, élevé sur la croix, exalté dans la gloire :
 
R.
Ô Christ, tu es le Roi de gloire.
 
 
Parole éternelle du Père, incarnée en Marie à la plénitude des temps,
— dispose notre cœur pour qu’il puisse t’accueillir.
 
 
Sagesse du Père, toi qui nous as révélé la folie de ton amour,
— donne à ceux que tu as rachetés de contempler ta croix vivifiante.
 
 
Image parfaite du Père, toi qui nous manifestes la tendresse de son cœur,
— forme-nous à être miséricordieux comme lui.
 
 
Resplendissement de la gloire du Père,
— fais-nous avancer de clarté en clarté vers la Lumière inaccessible.
 
 
Premier-né de toute créature, toi qui récapitules tout l’univers créé et racheté,
— élève notre regard de ce qui est visible vers ton invisible beauté.
 

(Intentions libres et personnelles)
 

NOTRE PÈRE…

 

PRIÈRE

 
Dieu qui inspiras à ton prêtre saint Jean de la Croix un renoncement total à lui-même et un extraordinaire amour de la passion, fais qu’en nous attachant à le suivre, nous parvenions à la contemplation éternelle de ta gloire.

Par Jésus Christ.
Lui qui règne avec toi
et le Saint-Esprit,
maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.
Saint du jour
Sainte Thérèse d'Avila
1515-1582

Vierge et Docteur de l'Église

Sainte Thérèse d'Avila - 1515-1582 - Vierge et Docteur de l'Église

1515-1582
Sainte Thérèse de Jésus

Vierge et Docteur de l'Église
 
Religieuse espagnole,
réformatrice de  l'Ordre du Carmel au XVIe siècle.
 

   
Nom civil :  Teresa Sánchez de Cepeda y Ahumada
Nom religieux :  Teresa de Jesús
   
Naissance :  28 mars 1515
Décès :  dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582
   
Fête :  15 octobre
Rang de la fête :  Solennité au Carmel
   
Béatification :  24 avril 1614
Canonisation :  12 mars 1622
Docteur :  27 septembre 1970

 

 

Les Musulmans, le Nouveau Monde, le protestantisme, le Concile de Trente, I’Inquisition, autant de problèmes en ce XVIe siècle auxquels Thérèse de Jésus (1515-1582) se trouve mêlée. Grande mystique et femme d’action, elle réforme le Carmel et multiplie les fondations, son audace et sa foi triomphant de tous les obstacles. La contemplative sait nous captiver lorsqu’elle montre le chemin de la perfection aux âmes éprises d’absolu.

 


Thérèse d'Ávila (en religion : Teresa de Jesús), née le 28 mars 1515 à Gotarrendura (Vieille-Castille) et morte dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582 à Alba de Tormes en Espagne, est une religieuse espagnole, réformatrice de l'Ordre du Carmel au xvie siècle, sainte et docteur de l'Église. Profondément mystique, elle laisse des écrits sur son expérience spirituelle qui la font considérer comme une figure majeure de la spiritualité chrétienne.

La réforme qu'elle impulse dans l'Ordre du Carmel espagnol entraîne quelques années après sa mort la création d'une branche autonome au niveau de l'ordre : l'Ordre des Carmes déchaux. Cette nouvelle branche monastique s'étendra rapidement dans toute l'Europe puis le monde : le nombre des carmes réformés dépassera rapidement, et dépasse toujours, le nombre des carmes non réformés.

Thérèse est canonisée en 1622, sa fête liturgique est fixée le 15 octobre. Au xxe siècle, elle est déclarée docteur de l'Église catholique ; elle est la première femme à obtenir ce titre. Si son influence spirituelle, associée à celle de saint Jean de la Croix, a été très forte au xviie siècle, de nos jours, elle reste une référence au-delà de sa famille monastique et même à l'extérieur de l’Église catholique.

Elle est l'auteur de nombreux ouvrages tant biographiques que didactiques ou poétiques. Ceux-ci sont régulièrement réédités dans le monde entier. Elle est encore aujourd’hui le sujet de nombreuses publications.

Éphémérides
Fête de Sainte Thérèse d'Ávila
1515-1582
Sainte Thérèse d'Avila meurt à Alba de Tormès
1582-10-15
Fondation du Carmel de Hanoï – Vietnam
1895-10-15
Transfert du couvent de Montréal sur la Paroisse Saint-Denis
1896-10-15
Consécration de la nouvelle église du Carmel de Montréal
1898-10-15
La décision de fonder le Carmel de Danville est prise
1956-10-15
Le Pape Paul VI annonce son projet de nommer Sainte Thérèse de Jésus Docteur de l'Église
1967-10-15
Funérailles de Mlle Marie-Pila
1974-10-15
Inauguration du Couvent des Carmes à Montréal
1993-10-15
Fondation du couvent des Carmes à Trois-Rivières
2004-10-15
Parole du jour