Épreuve

V.

Dieu, Viens à mon aide. 
R.    Seigneur, à notre secours.  

V.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit. 
R.    Seigneur, à notre secours.  

 

HYMNE

 

Comment es-tu foyer de feu
Et fraîcheur de la fontaine, 
Une brûlure, une douceur 
Qui rend saine nos souillures ?

Comment fais-tu de l’humain un dieu, 
De la nuit une lumière, 
Et des abîmes de la mort 
Tires-tu la vie nouvelle ?

Comment la nuit vient-elle au jour ?
Peux-tu vaincre les ténèbres, 
Porter ta flamme jusqu’au cœur
Et changer le fond de l’être ?

 

 

Psaume 114

1  
J'aime le Seigneur :
il entend le cri de ma prière ;
2  
il incline vers moi son oreille :
toute ma vie, je l'invoquerai.
 
3  
J'étais pris dans les filets de la mort,
    retenu dans les liens de l'abîme, *
j'éprouvais la tristesse et l'angoisse ;
4  
j'ai invoqué le nom du Seigneur :
« Seigneur, je t'en prie, délivre-moi ! »
 
5  
Le Seigneur est justice et pitié,
notre Dieu est tendresse.
6  
Le Seigneur défend les petits :
j'étais faible, il m'a sauvé.

 
7  
Retrouve ton repos, mon âme,
car le Seigneur t'a fait du bien.
8  
Il a sauvé mon âme de la mort, *
gardé mes yeux des larmes
    et mes pieds du faux pas.
 
9  
Je marcherai en présence du Seigneur
sur la terre des vivants.

 
  
 

Psaume 115

10  
Je crois, et je parlerai,
moi qui ai beaucoup souffert,
11  
moi qui ai dit dans mon trouble :
« L'homme n'est que mensonge. »
 
12  
Comment rendrai-je au Seigneur
tout le bien qu'il m'a fait ?
13  
J'élèverai la coupe du salut,
j'invoquerai le nom du Seigneur.
14  
Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple !​
 
15  
Il en coûte au Seigneur
de voir mourir les siens !
16  
Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
    ton serviteur, le fils de ta servante, *
moi, dont tu brisas les chaînes ?
 
17  
Je t'offrirai le sacrifice d'action de grâce,
j'invoquerai le nom du Seigneur.
18  
Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple,
19  
à l'entrée de la maison du Seigneur,
au milieu de Jérusalem !

 
  
 

PAROLE DE DIEU (Mt 5, 1-11)

 

Quand Jésus vit la foule qui le suivait, il gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent.
Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :

« Heureux les pauvres de cœur :
    le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : 
    ils obtiendront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent :
    ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice :
    ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux :
    ils obtiendront miséricorde !
Heureux les coeurs purs :
    ils verront Dieu !
Heureux les artisans de paix :
    ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice :
    le Royaume des cieux est à eux !
Heureux serez-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si l'on dit 
     faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. »

 

LOUANGE & INTERCESSION

 
Réconforte donne courage à ceux et celles qui peinent en ce jour.
 
R.
En toi Seigneur notre confiance !
 
 
Puisque toi aussi, tu es un Dieu qui souffre, donne-nous la grâce de trouver un sens à nos épreuves.
 
 
Mets sur nos routes des femmes et des hommes qui nous guideront et nous accompagneront dans nos détresses physiques autant que psychologiques.
 
 
Ô Jésus, toi le Juste qui a connu la souffrance et l’angoisse de la mort, fais qu’à ton exemple, dans l’Esprit Saint, nous nous tournions vers le Père.
 
 
Fais que la dignité humaine soit respectée en toute circonstance.
 
 
Quelque soit l’épreuve qui nous accable, qu’elle devienne pour nous une occasion de trouver le chemin de la vraie liberté en communiant aux souffrances du Christ.
 
 
Accueille notre impuissance et notre révolte, qu’elle ne nous détourne pas de toi.
 
 
Nous ne sommes jamais seuls, Tu es là et Tu vis en nous. Conduis dans l’espérance notre pèlerinage vers toi.
 
 
Comme ton Fils, nous nous remettons entre tes mains.
 

(Intentions libres)
 

NOTRE PÈRE…

 

Nous sommes enfants de Dieu. Invoquons Celui qui, dans sa miséricorde infinie, nous a adopté en Jésus.

Notre Père…

 

PRIÈRE

 

Un jour à la fois, Ô mon Dieu, c’est tout ce que je peux donner.
Tu m’as donné la foi pour changer ma vie et je crois en toi.
Hier n’est plus, Ô mon Dieu, et demain n’est pas encore-là.
Si je ne le vois pas, assiste-moi, un jour à la fois. 

Veille sur nous Seigneur notre Dieu. 
Garde-nous dans la paix.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit 
pour les siècles des siècles.    Amen.

 
 
Saint du jour
Sainte Marie-Madeleine de Pazzi
1566-1607

Vierge

Sainte Marie-Madeleine de Pazzi - 1566-1607 - Vierge

1566 – 1607
Sainte Marie Madeleine de Pazzi

Vierge
 
Religieuse italienne de l'ancienne observance,
grande mystique
 

   
Nom civil :  Catherine de Pazzi
Nom religieux :  Marie Madeleine de Pazzi
  Maria Maddalena de 'Pazzi'
Naissance :  2 avr 1566
Décès :  25 mai 1607
   
Fête :  25 mai
Rang de la fête :  Solennité au Carmel
   
Béatification :  8 mars 1626
Canonisation :  22 avr 1669
Docteur :  //

 

Les Manuscrits de Marie-Madeleine de Pazzi (1566-1607) nous renseignent sur sa vie mystique qui marqua profondément ses sœurs du Carmel de Florence où elle mena une vie cachée de prière et de renoncement durant 25 ans. Préoccupée, elle aussi, de la réforme de l’Église, c’est par le renouveau spirituel qu’elle y travailla.

Éphémérides
Fête de Bse Marie-Madeleine de Pazzi
1566-1607
Parole du jour