La future fondatrice du Carmel de Montréal hésite à fonder au Québec

Drapeau France
en France
4 janvier 1873

 

Le Père Antoine-Nicolas Braun s.j., en contact avec le Carmel de Reims en vue de la fondation d'un Carmel à MONTRÉAL, écrit à Mère Marguerite-Marie, prieure à Reims : « Depuis mon passage à Reims, (en route pour un voyage d'affaires à Rome, Mère Séraphine qu'il désirait pour la fondation canadienne lui avait encore répondu : « C'est impossible, c'est impossible, d'ailleurs je ne me sens pas du tout l'attrait d'être fondatrice ») , je me sens plus porté que jamais à m'employer tout entier à l'établissement des Carmélites à Montréal. Il y aura nécessairement des difficultés qui surgiront de tous côtés, car le démon ne pourra supporter l'idée d'un monastère de Carmélites dans un pays qu'il voudrait protestantiser… La Mère Séraphine persiste-t-elle à prétendre qu'elle n'a pas d'attrait pour la fondation ? Assurez-la que moi, j'en ai beaucoup, beaucoup, et comme en ceci je suis très généreux, je suis prêt à lui en céder tant qu'elle en voudra, et cela sans aucun détriment pour moi. J'invoque tous les jours sainte Thérèse… »

Articles les plus populaires
La Paix
21 oct. 2018
Saint du jour

Pas de saint du carmel ce jour

Éphémérides
Mort de Sœur Marie de la Trinité et de la Sainte Face, novice de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
1944-01-16
D'autres sœurs se joignent à la fondation du Carmel de l'Île Maurice
1973-01-16
Parole du jour