Sainte Thérèse Marguerite du Sacré-Cœur — Pensées

(Thérèse-Marguerite Redi)
1747 – 1770


 

 PENSÉES

 

« Vous êtes et vous serez toujours l’unique maître de ma volonté. Rassasie mon âme, ô bon Jésus, apaise sa faim, car toujours davantage, elle s’épuise en désirs. Seigneur, je t’adore, je te bénis et te remercie. Je te tiendrai toujours enfermé, ô mon bien-aimé Seigneur, ici, dans le milieu de mon cœur ! Jamais plus je ne te laisserai. Où donc te tiens-tu caché ? Vous êtes et vous serez toujours l’unique maître de ma volonté. »

 

« Rassasie mon âme, ô bon Jésus, apaise sa faim, car toujours davantage, elle s’épuise en désirs. »

 

« Seigneur,
je t’adore,
je te bénis
et te remercie. »

 

« Je te tiendrai toujours enfermé,
ô mon bien-aimé Seigneur, ici,
dans le milieu de mon cœur ! »

 

« Jamais plus je ne te laisserai. »

 

 

 

Saint du jour
Bse Maria Mercedes Prat
1880-1936

Vierge et martyre

Bse Maria Mercedes Prat - 1880-1936 - Vierge et martyre

1880 – 1936
Bienheureuse Maria Mercedes Prat

Vierge et martyre
 
Religieuse espagnole de la Compagnie de Sainte Thérèse de Jésus,
martyre de la Guerre civile espagnole
 

   
Nom civil :  Maria Mercedes Prat
Nom religieux :  Maria Mercedes du Cœur de Jésus
   
Naissance :  6 mars 1880
Décès :  23 juillet 1936
   
Fête :  24 juillet
Rang de la fête :  "Mémoire facultative" au Carmel
   
Béatification :  29 avril 1990
Canonisation :  //
Docteur :  //

 

Maria Mercedes Prat (1880-1936) est entrée le 27 août 1904 dans la Compagnie de sainte Thérèse de Jésus. Enseignante, elle exerce sa profession avec grand dévouement dans un don total à Dieu et à ses frères. Lors de la guerre civile, elle est arrêtée puis fusillée à Barcelone, le 23 juillet 1936. Elle meurt le lendemain, pardonnant à ses bourreaux.

Éphémérides
Fête de Bse Maria Mercedes Prat
1880-1936
Fête des Bses carmélites martyres de Guadalajara
1936-1936
Parole du jour