Le livre du trimestre

La petite voie de Thérèse de l’Enfant-Jésus - retraite spirituelle

Récemment, les Éditions du Carmel ont lancé une nouvelle collection de livres intitulée « Retraite spirituelle ». À ce jour, huit publications figurent dans la collection dont chaque volume compte de 200 à 300 pages. En général, les auteurs présentent une retraite de sept ou neuf jours, avec deux entretiens par jour. Chaque entretien constitue un chapitre.

Le volume que nous proposons est le plus récent de la collection. Rédigé par le frère carme Jean-Gabriel Rueg, il porte le titre La petite voie de Thérèse de l’Enfant-Jésus. Ancien rédacteur de la revue CARMEL, puis de VIVES FLAMMES, actuellement prieur du grand couvent de Toulouse en France, Fr. Jean-Gabriel connaît bien Thérèse, ses écrits et son milieu. De nombreuses citations de la Sainte se trouvent ici commentées dans un langage accessible que le « retraitant » appréciera. Bien sûr, ce sont les grands axes de la spiritualité thérésienne que l’auteur décrit, éclairés par la théologie, le Magistère récent de l’Église et quelques grands commentateurs thérésiens. Nous sommes en bonne compagnie, que l’on connaisse Thérèse ou non.

La clef qui ouvre la « petite voie » de Thérèse, c’est le nom religieux qu’elle s’est choisie comme carmélite: de l’Enfant-Jésus. Thérèse préconise la confiance de l’enfant envers son père. Quittant la petite enfance, elle traverse les joies et les épreuves de sa vie dans cette même confiance inébranlable en Dieu, le Père. Elle le fait en s’attachant fortement à la personne de Jésus, son époux, modèle d’abandon au Père. À la suite du Christ, elle éprouvera elle aussi une passion durant les dix-huit derniers mois de sa vie. Thérèse trouve une nourriture de choix dans l’Écriture Sainte qu’elle cite abondamment dans son œuvre écrite. Fr. Jean-Gabriel aborde les sources bibliques de la Sainte et montre que là, dans la Parole, elle y rencontre l’Amour qui la fait vivre.

En raison de ses écrits lumineux, nous pouvons suivre la Sainte de Lisieux dans les étapes, voire les découvertes, la conduisant à la maturité spirituelle en si peu de temps. La grâce est un thème omniprésent chez elle et l’auteur précise toute sa signification dans des développements pertinents. Or, en se laissant conduire par la grâce, Thérèse découvre la Miséricorde divine se penchant sur sa créature. Elle y trouve ainsi le fondement de sa « petite voie ». De cette voie, « Thérèse se fait le témoin et l’apôtre par la manière unique qu’elle a d’exprimer avec simplicité la profondeur de sa vie spirituelle » (p. 48).

En quoi ce livre diffère-t-il des innombrables commentaires sur Thérèse et sa mission? Premièrement, rappelons-nous que ce livre se veut un compagnon de retraite personnelle. Il est conçu pour être lu dans ce cadre et c’est pourquoi les courts chapitres obligent l’auteur à une grande concision. Deuxièmement, les chapitres s’enchaînent tout naturellement et on n’a pas l’impression d’une coupure d’un chapitre à l’autre. Troisièmement, les enseignements solides et claires nous ramènent à la vie chrétienne concrète : ai-je à cœur de me convertir, ai-je le souci des autres, suis-je capable de tout recevoir de Dieu dans ma vie, est-ce que je fais des progrès dans le don de soi, l’oraison a-t-elle une place dans ma vie, etc. Quatrièmement, il faut dire que l’auteur maîtrise parfaitement son sujet et manie bien la plume. Sa causerie du huitième jour au matin comprend un témoignage jusqu’ici peu connu, celui de la carmélite dont Thérèse parle avec franchise dans le Manuscrit C.

Frère Stéphane de la Sainte-Famille

 

La petite voie de Thérèse de l’Enfant-Jésus, Fr. Jean-Gabriel Rueg, o.c.d., Éditions du Carmel, 2020, 206 p., 24$

Pour commander l'ouvrage: par courriel à librairie.carmes@outlook.com ; par téléphone au 819 372 4826
Règlement: par chèque (Couvent des Carmes), par espèces (pour retrait directement au couvent) ou par Interac (librairie.carmes@outlook.com)
Vous pouvez retirer l'ouvrage directement au couvent (dans les conditions actuelles: merci de prendre rendez-vous)
ou vous le faire expédier par la Poste en ajoutant 3,25$

 

 

 

 

 

 

Saint du jour

Pas de saint du carmel ce jour

Éphémérides
Transfert du Carmel de Québec à Tewkesbury
1983-12-03
Parole du jour