Office de Raphaël Kalinowski — Soir

V.

Seigneur, ouvre mes lèvres. 
R.    Et ma bouche publiera ta louange.  

V.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit. 
R.    Seigneur, à notre secours.  
 

 

 

HYMNE

 

Unique berger, ô Jésus, 
ta main se pose sur l'épaule de cet homme : 
par lui tu mènes ton troupeau : 
Ce berger, à ton image, tu le façonnes. 

Sans cesse ta main l'affermit 
pour qu'il chemine dans la force et la patience ; 
et lui s'efface devant toi : 
pur reflet, parmi ses frères, de ta présence. 

L'Èglise de toi l'a reçu, 
il passe en tête pour marcher vers les montagnes : 
vers toi, la Tête, ô Jésus, 
il oriente tout le peuple qui l'accompagne. 

Vers toi il aimante l'amour 
de ceux qui l'aiment, et lui-même à toi se donne ; 
tu le consacres dans l'Esprit, 
et déjà, de ta lumière tu l'environnes.

 

Psaume 111

1  
Heureux qui craint le Seigneur,
qui aime entièrement sa volonté !
2  
Sa lignée sera puissante sur la terre ;
la race des justes est bénie.
 
3  
Les richesses affluent dans sa maison :
à jamais se maintiendra sa justice.
4  
Lumière des cœurs droits, 
    il s'est levé dans les ténèbres,
homme de justice, de tendresse et de pitié.
 
5  
L'homme de bien a pitié, il partage ;
il mène ses affaires avec droiture.
6  
Cet homme jamais ne tombera ;
toujours on fera mémoire du juste.
 
7  
Il ne craint pas l'annonce d'un malheur :
le cœur ferme, il s'appuie sur le Seigneur.
8  
Son cœur est confiant, il ne craint pas :
il verra ce que valaient ses oppresseurs.
 
9  
À pleines mains, il donne au pauvre ; +
à jamais se maintiendra sa justice,
sa puissance grandira, et sa gloire !
 
10  
L'impie le voit et s'irrite ; +
il grince des dents et se détruit.
L'ambition des impies se perdra.

 

PAROLE DE DIEU (1P 5, 1-4)

 

Frères, je m'adresse à ceux qui exercent parmi vous la fonction d'Anciens, car moi aussi je fais partie des Anciens, je suis témoin de la passion du Christ, et je communierai à la gloire qui va se révéler. Soyez les bergers du troupeau de Dieu qui vous est confié ; veillez sur lui, non par contrainte mais de bon coeur, comme Dieu le veut ; non par une misérable cupidité mais par dévouement ; non pas en commandant en maîtres à ceux dont vous avez reçu la charge, mais en devenant les modèles du troupeau. Et, quand se manifestera le berger suprême, vous remporterez la couronne de gloire qui ne se flétrit pas.

 

LOUANGE & INTERCESSION

 
Louons le Christ, le Grand Prêtre pris parmi les hommes pour intervenir en notre faveur, et prions-le :
 
R.
Sauve ton peuple, bénis ton héritage.
 
 
Tu as donné à ton Eglise des pasteurs animés de l'esprit de l'Évangile, accorde à ton peuple la même connaissance et le même courage.
 
 
À la prière de Moïse et de tes saints pasteurs, tu as pardonné les péchés de ton peuple, que leur intercession purifie l'Église aujourd'hui.
 
 
Tu t'es choisi des saints parmi ton peuple, et tu les as conduits par ton Esprit, donne ce même Esprit à tous les pasteurs de ton Église.
 
 
Toi, l'unique richesse des saints, ne permets pas qu'aucun homme, sauvé par ton sang, demeure loin de toi.
 
 
Toi qui donnes la vie au troupeau par la main de ses pasteurs, ne permets pas qu'aucun défunt se perde ; tu t'es livré pour eux, sauve-les.
 

(Intentions libres et personnelles)
 

NOTRE PÈRE…

 

PRIÈRE

 
Seigneur Dieu, tu as rempli saint Raphaël, ton prêtre, de l'esprit de force dans les difficultés et de la plus ardente charité pour promouvoir l'unité de l'Église. Accorde-nous, par son intercession, d'être forts dans la foi et ardents dans la charité fraternelle pour travailler généreusement à l'unité de tous les fidèles dans le Christ.

Par Jésus Christ ton Fils
Notre Seigneur et notre Dieu 
qui règne avec toi et le Saint-Esprit,
maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.
Saint du jour
Sainte Thérèse d'Avila
1515-1582

Vierge et Docteur de l'Église

Sainte Thérèse d'Avila - 1515-1582 - Vierge et Docteur de l'Église

1515-1582
Sainte Thérèse de Jésus

Vierge et Docteur de l'Église
 
Religieuse espagnole,
réformatrice de  l'Ordre du Carmel au XVIe siècle.
 

   
Nom civil :  Teresa Sánchez de Cepeda y Ahumada
Nom religieux :  Teresa de Jesús
   
Naissance :  28 mars 1515
Décès :  dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582
   
Fête :  15 octobre
Rang de la fête :  Solennité au Carmel
   
Béatification :  24 avril 1614
Canonisation :  12 mars 1622
Docteur :  27 septembre 1970

 

 

Les Musulmans, le Nouveau Monde, le protestantisme, le Concile de Trente, I’Inquisition, autant de problèmes en ce XVIe siècle auxquels Thérèse de Jésus (1515-1582) se trouve mêlée. Grande mystique et femme d’action, elle réforme le Carmel et multiplie les fondations, son audace et sa foi triomphant de tous les obstacles. La contemplative sait nous captiver lorsqu’elle montre le chemin de la perfection aux âmes éprises d’absolu.

 


Thérèse d'Ávila (en religion : Teresa de Jesús), née le 28 mars 1515 à Gotarrendura (Vieille-Castille) et morte dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582 à Alba de Tormes en Espagne, est une religieuse espagnole, réformatrice de l'Ordre du Carmel au xvie siècle, sainte et docteur de l'Église. Profondément mystique, elle laisse des écrits sur son expérience spirituelle qui la font considérer comme une figure majeure de la spiritualité chrétienne.

La réforme qu'elle impulse dans l'Ordre du Carmel espagnol entraîne quelques années après sa mort la création d'une branche autonome au niveau de l'ordre : l'Ordre des Carmes déchaux. Cette nouvelle branche monastique s'étendra rapidement dans toute l'Europe puis le monde : le nombre des carmes réformés dépassera rapidement, et dépasse toujours, le nombre des carmes non réformés.

Thérèse est canonisée en 1622, sa fête liturgique est fixée le 15 octobre. Au xxe siècle, elle est déclarée docteur de l'Église catholique ; elle est la première femme à obtenir ce titre. Si son influence spirituelle, associée à celle de saint Jean de la Croix, a été très forte au xviie siècle, de nos jours, elle reste une référence au-delà de sa famille monastique et même à l'extérieur de l’Église catholique.

Elle est l'auteur de nombreux ouvrages tant biographiques que didactiques ou poétiques. Ceux-ci sont régulièrement réédités dans le monde entier. Elle est encore aujourd’hui le sujet de nombreuses publications.

Éphémérides
Fête de Sainte Thérèse d'Ávila
1515-1582
Sainte Thérèse d'Avila meurt à Alba de Tormès
1582-10-15
Fondation du Carmel de Hanoï – Vietnam
1895-10-15
Transfert du couvent de Montréal sur la Paroisse Saint-Denis
1896-10-15
Consécration de la nouvelle église du Carmel de Montréal
1898-10-15
La décision de fonder le Carmel de Danville est prise
1956-10-15
Le Pape Paul VI annonce son projet de nommer Sainte Thérèse de Jésus Docteur de l'Église
1967-10-15
Funérailles de Mlle Marie-Pila
1974-10-15
Inauguration du Couvent des Carmes à Montréal
1993-10-15
Fondation du couvent des Carmes à Trois-Rivières
2004-10-15
Parole du jour