Carême — Le Jeûne

HYMNE

 

Point de prodigue sans pardon qui le cherche, 
Rien n’est trop loin pour Dieu ; 
Viennent les larmes où le fils renaît, 
Joie du retour au Père. 

Point de blessure que sa main ne guérisse,
Rien n’est perdu pour Dieu ;
Vienne la grâce où la vie reprend,
Flamme jaillie des cendres.

Point de ténèbres sans espoir de lumière, 
Rien n’est fini pour Dieu ; 
Vienne l’aurore où l’amour surgit, 
Chant d’un matin de Pâques.

 

Psaume 50

Ant.  
Jésus, Fils de Dieu, Sauveur, prends pitié de moi, pécheur.
 
3  
Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché. 
4  
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.
 
5  
Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
6  
Contre toi, et toi seul, j'ai péché,
ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.

Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
être juge et montrer ta victoire.
7  
 Moi, je suis né dans la faute,
j'étais pécheur dès le sein de ma mère.
 
8  
Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
9  
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ;
lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
 
10  
Fais que j'entende les chants et la fête :
ils danseront, les os que tu broyais.
11  
Détourne ta face de mes fautes,
enlève tous mes péchés.
 
12  
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
13  
Ne me chasse pas loin de ta face,
ne me reprends pas ton esprit saint.
 
14  
Rends-moi la joie d'être sauvé ;
que l'esprit généreux me soutienne.
15  
Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ;
vers toi, reviendront les égarés.
 
16  
Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
et ma langue acclamera ta justice.
17  
Seigneur, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera ta louange.
 
18  
Si j'offre un sacrifice, tu n'en veux pas,
tu n'acceptes pas d'holocauste.
19  
Le sacrifice qui plaît à Dieu,
    c'est un esprit brisé ; *
tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
    un cœur brisé et broyé.
 
20  
Accorde à Sion le bonheur,
relève les murs de Jérusalem.
21  
Alors tu accepteras de justes sacrifices,
    oblations et holocaustes ; *
alors on offrira des taureaux sur ton autel.
 
 

PAROLE DE DIEU (Is 58, 6-9)

  

(Dès le début du Carême, nous sommes mis en garde contre une façon trop ritualiste de le vivre. Jeûner, c’est d’abord fuir le péché, et plus encore, répandre l’amour autour de nous et travailler à la délivrance de ceux qui souffrent.)

« Le jeûne que je préfère, n’est-ce pas ceci: dénouer les liens provenant de la méchanceté, détacher les courroies du joug, renvoyer libres ceux qui ployaient, bref, que vous mettiez en pièce tous les jougs ! N’est-ce pas partager ton pain avec l’affamé ? Et encore : les pauvres sans abri, tu les hébergeras, si tu vois quelqu’un nu, tu le couvriras: devant celui qui est ta propre chair, tu ne te déroberas pas.
Alors ta lumière poindra comme l’aurore, et ton rétablissement s'opérera très vite. Ta justice marchera devant toi et la gloire du Seigneur sera ton arrière-garde. Alors tu appelleras et le Seigneur répondra, tu héleras et il dira : Me voici ! »

 

  
 

Réflexion

 

Lorsque Jésus se manifesta, peu après la venue de Jean, de sa propre voix pour montrer qui il était, il s’écria : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous procurerai le repos. » Or, comment a-t-il accueilli ceux qui se rendirent à son appel ? Il leur accorda facilement le pardon de leurs péchés, la délivrance instantanée, immédiate, de leurs peines. Le Verbe les sanctifia, l’Esprit les marqua de son sceau ; l’homme ancien fut enseveli, le nouveau fut engendré en ressuscitant par la grâce. Imitons la pastorale du Maître. Penchons-nous sur les Évangiles : comme dans un miroir découvrons-y l’idéal de la sollicitude et de la bonté.

(Homélie de Saint Astère sur la conversion, “L'ami des hommes 

 

PRIÈRE

 
Accorde-nous, Seigneur, de savoir commencer saintement par une journée de jeûne, notre entraînement au combat spirituel : que nos privations nous rendent plus forts pour lutter contre l’esprit du mal.

Par Jésus, le Christ, Notre Seigneur.   Amen.
Articles les plus populaires
La Paix
21 oct. 2018
Saint du jour

Pas de saint du carmel ce jour

Éphémérides
Mort de la première carmélite canadienne
1881-08-19
Dernière communion de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
1897-08-19
Le Carmel de Hanoï part pour la France
1954-08-19
Parole du jour