Le livre du trimestre

Retraite spirituelle: Chemins de libération avec Charles de Foucauld 
Thierry Magnin et P.S. Bernadette Colette

Que nous connaissions bien ou peu Charles de Foucauld (1858-1916), canonisé en mai dernier, il nous semble découvrir à chaque nouvelle publication des aspects moins connus de sa riche physionomie humaine et spirituelle. Ces traits sont rappelés par le biais d’une retraite de sept jours, selon la formule de cette collection. Les auteurs précisent au premier jour : « il semble juste de mettre en rapport l’explorateur, le géographe et le linguiste qu’il a été, avec le spirituel, le moine-prêtre et le frère universel qu’il est devenu » (p. 28).

La retraite est encadrée par la célèbre prière « Mon Père, je m’abandonne à toi ». Les chemins de libération sont abordés à partir du deuxième jour : chemins de Nazareth, d’amitié, de visitation, d’accueil de la Parole, d’incarnation, de désert, de pardon, d’Emmaüs (Eucharistie et adoration), de spiritualité de l’enfant de Dieu, de mission, enfin d’abandon et de dépossession. Une demi-journée est aussi consacrée à une méditation sur « la dernière place », une expression si chère au prêtre de Tamanrasset. Tous ces chemins proposés, présentés dans un langage simple, se situent au cœur de la spiritualité foucauldienne. De nombreux textes jalonnent cette retraite, surtout l’Évangile et les Psaumes, et, bien sûr, du frère Charles lui-même. On sait par ailleurs qu’il était assidu à la lecture spirituelle. Quelques auteurs contemporains, dont le P. René Voillaume et plusieurs papes, sont cités avec pertinence. Un extrait d’un article du Cardinal Léger figure au 5e jour.

Par-delà les thèmes énumérés ci-haut, ce livre fait ressortir la place fondamentale de l’amitié et de la fraternité chez le frère Charles. Amitié avec Dieu, le Tout Autre, amitié avec le frère, l’autre si différent de soi. Bien sûr, les liens tissés avec les musulmans élargissent cet accueil de l’autre aux non-chrétiens. Se sachant pauvre, il a eu le courage du beau risque, comme d’autres qui ont cherché ce dialogue difficile. Pour devenir un « évangile vivant », il a payé de sa vie. Voici donc un itinéraire singulier interpellant encore des milliers de fidèles dans tous les états de vie.

Frère Stéphane de la Sainte-Famille

Petite Soeur Bernadette Colette, originaire de Normandie, est entrée dans la fraternité des Peites Soeurs en 1967. Elle a vécu en Scandinavie, travaillant à la ferme, à la plonge puis en usine de poissons. Elle a aussi été femme de chambre dans des hôtels à Lourdes. Actuellement en fraternité à Lambesc (France), elle fait partie de l'équipe d'animation des sessions d'été "Marche et Parole".

Thierry Magnin est prêtre du diocèse de Saint-Etienne. Professeur des Universités, physicien et théologien, il est membre des Fraternités Charles de Foucauld depuis 2008

 

 

 

 

Retraite spirituelle : Chemins de libération avec Charles de Foucauld. Thierry Magnin et P.S. Bernadette Colett, Éd. du Carmel, 2022, 250 pages, 27 $

La librairie du Couvent est désormais ouverte du mardi au samedi, de 13h30 à 16h30.

Vous pouvez nous contacter par courriel à librairie.carmes@outlook.com ; par téléphone au 819 372 4826
Règlement: par chèque (Couvent des Carmes), par espèces ou par Interac (librairie.carmes@outlook.com)

*Nous expédions par la Poste ! Comptez 5,10$ pour les frais d'envoi à domicile. 

 

 

 

 

 

 

 

Saint du jour

Pas de saint du carmel ce jour

Éphémérides
Mort de la première carmélite canadienne
1881-08-19
Dernière communion de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus
1897-08-19
Le Carmel de Hanoï part pour la France
1954-08-19
Parole du jour