Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

Dolbeau-Mistassini

 Présentation

Fondée en 1990, érigée canoniquement en 1997.

Elle compte actuellement 9 membres résidents des villes de Dolbeau-Mistassini, Albanel, St-Félicien, St-Prime et Roberval.

L'âge de nos membres varie entre 38 et 81 ans et se compose d'hommes et de femmes dont certains sont mariés, d'autres non.

 Photo de famille

De gauche à droite :

1e rangée :  Lévis Séguin, Chantal Savard
2e rangée :  Lina Gagnon, Lisette Patry, Steve Lachance, Père François Dominique ocd (délégué provincial), Suzanne Côté

 Qui sommes-nous ?

En réponse à un appel de Dieu, nous portons dans le monde le témoignage propre au Carmel : «Par Yahvé vivant, le Dieu d'Israël que je sers.» (1R,17)

Notre vocation de carmes et carmélites séculiers s'appuie sur les valeurs suivantes :

- Vivre dans la dépendance de Jésus-Christ;
- S'appliquer à la méditation de la Loi du Seigneur;
- Donner du temps à la lecture spirituelle;
- Prendre part à la liturgie de l'Église (Eucharistie et Liturgie des Heures);
- S'intéresser aux besoins et au bien des autres dans la fraternité;
- S'armer de la pratique des vertus, tout en s'appliquant à une vie intense de foi, espérance et charité;
- Chercher le silence intérieur et la solitude dans notre vie d'oraison;
- User de discrétion prudente dans tout ce que nous faisons.

 Nos rencontres ont lieu :

Couvent des carmélites
2720, boul. Wallberg
Dolbeau-Mistassini (Québec) G8L 1L2

 Pour informations :

Lévis Séguin
(418) 679-0751

 Comment vivons-nous ?

Nous choisissons par-dessus tout de demeurer, dans le monde et parmi tous nos frères et sœurs, en présence de Dieu, à l'exemple du Christ, en «méditant jour et nuit la loi du Seigneur (Ps 1, 2), veillant dans la prière.» (1P, 4,7)

« Dieu en moi comme une vive flamme » Jean de la Croix

À la suite du Christ dans le Carmel thérésien laïc.  Le Christ est le centre de la vie et de l'expérience chrétienne. Nos membres sont appelés à vivre les exigences de notre cheminement à sa suite dans l'union avec lui, en acceptant ses enseignements et en se donnant à sa personne. Notre intention de suivre Jésus s'exprime conséquemment à travers la promesse de tendre à la perfection selon l'esprit des conseils évangéliques de chasteté, de pauvreté et d'obéissance, ainsi que des Béatitudes.

Vie fraternelle

Nous nous réunissons pour une journée, une fois par mois (toujours le samedi), pour favoriser le partage spirituel, traiter les affaires de la fraternité, prier ensemble et nous encourager à la charité. Cette rencontre a lieu chez nos sœurs Carmélites du Carmel de Dolbeau-Mistassini qui ont eu la gentillesse d'aménager une salle qui sert entre autre pour nos rencontres.

Nous nous exerçons à la vie fraternelle en vivant notre journée mensuelle selon les trois temps suivants :

temps de prière (Liturgie des Heures, oraison);
temps d'étude (autour d'un texte spirituel d'un saint du Carmel ou d'un Père de l'Église);
temps fraternel (repas communautaire, partage des tâches).

Nous nous répartissons toutes les petites tâches à accomplir (lecture, servir la messe, préparer la table pour le dîner, vaisselle, animation des temps d'études, etc.).

Cette journée mensuelle devient une véritable journée de ressourcement que chacun considère comme une nourriture spirituelle avant de repartir dans le monde pour un autre mois.

Voici l'horaire de la journée de notre rencontre mensuelle :

08h30   Eucharistie
09h00   Laudes
09h15   Oraison
10h00   Premier temps d'étude
11h30   Office de Sexte avec la communauté des Carmélites
12h00   Repas fraternel (avec beaucoup de rires!!)
12h30   Vaisselle et pause
13h00   Affaires courantes (courrier, informations, décisions, etc.)
14h00   Deuxième temps d'étude
15h00   Vêpres

Autres moyens de s'exercer à la vie fraternelle

En plus de la rencontre mensuelle, nous nous soutenons mutuellement par la prière (chaîne téléphonique si nécessaire).

À chaque année, au mois de septembre, nous avons une retraite. Cette retraite est souvent ouverte pour une partie au grand public selon le thème. Pour nous, cette retraite est un moment privilégié de silence, de solitude et de prière.

Depuis le début de notre fondation, nous essayons de nous partager les tâches. Ainsi, une de nos membres est responsable de notre bibliothèque, un autre des archives, un autre des photos prises lors d'événements spéciaux (visites, cérémonie de la promesse temporaire ou définitive, élections d'un nouveau Conseil, etc.).

Étapes de la formation
Toute personne de notre secteur géographique qui a le goût de la prière et du silence, et qui ressent un appel de Dieu peut demander d'assister à nos rencontres. Les étapes sont les suivantes :

Regardant 1 an
Formation 2 ans
Promesse temporaire 3 ans
Promesse définitive toute la vie

Après un temps de « regardance » (habituellement un an), cette personne peut demander à entreprendre l'étape de la première formation. Cette étape dure habituellement deux ans. Après, si elle manifeste toujours le désir de poursuivre, et avec l'accord du Conseil de la communauté séculière, elle peut faire sa promesse temporaire de chasteté, de pauvreté et d'obéissance pour 3 ans. Après ces 3 ans, si elle se sait toujours appelée, si elle a démontré qu'elle est capable de vivre la vie fraternelle et les exigences des valeurs carmélitaines, elle pourra faire sa promesse définitive.

L'exercice de l'autorité

L'autorité dans notre fraternité est exercée par le Conseil de la fraternité. Il est formé d'un président, élu selon les lois canoniques pour un mandat de trois ans, de trois conseillers, élus également, parmi lesquels on désignera un secrétaire et un trésorier, et un responsable de la formation pour ceux et celles qui se joignent au groupe. Cette personne les accompagne tout au long de leur cheminement de la formation à la promesse définitive (environ 6 ans).

Également notre communauté séculière entretient des liens avec les autres communauté carmélitaines du Québec par l'entremise du Conseil provincial de coordination, dont le président est membre d'office.

Notre apostolat

« […]dans l'engagement évangélisateur, donner son importance à la pastorale de la spiritualité comme collaboration particulière de l'Ordre séculier fidèle à son identité carmélitaine – thérésienne ».

Actuellement, toutes nos activités apostoliques, c'est-à-dire celles qui sont mises sur pied par et au nom de notre communauté Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus se répartissent comme suit :

Retraite annuelle ouverte au public . Cette retraite a toujours un thème relié à la spiritualité du Carmel, et il est toujours centré sur la prière contemplative.

Pèlerinage annuel au sanctuaire Notre- Dame du Cap. Nous y retrouvons les autres communautés du Carmel séculier. Chaque communauté participe à l‘organisation de cette journée. Dans notre cas, nous nolisons un autocar de 55 places, nous animons le temps d'oraison et les Vêpres solennelles qui y sont chantées à la fin de la journée. Ces activités apostoliques n'excluent nullement que beaucoup de nos membres sont impliqués au niveau de leur paroisse respective.

Qui peut en faire partie

Tout membre du Peuple de Dieu qui, appelé par Lui et libre d'empêchement, accueille consciemment cette vocation particulière.

Articles les plus populaires
La Paix
21 oct. 2018
Saint du jour
Saint Raphaël Kalinowski
1835-1907

Prêtre religieux

Saint Raphaël Kalinowski - 1835-1907 - Prêtre religieux

1835 – 1907
Saint Raphaël de Saint Joseph
Józef Kalinowski

Prêtre
 
Religieux polonais,
restaurateur du Carmel en Pologne et confesseur.
 

   
Nom civil :  Józef Kalinowski
Nom religieux :  Raphaël de saint-Joseph
  Rafał Kalinowski
Naissance :  1 septembre 1835
Décès :  15 novembre 1907
   
Fête :  19 novembre
Rang de la fête :  "Mémoire obligatoire" au Carmel
   
Béatification :  22 juin 1983
Canonisation :  17 novembre 1991
Docteur :  //

 

Joseph Kalinowski (1835-1907), polonais, né à Vilna, a été officier dans l’armée russe. Amené à commander l’insurrection polonaise en Lithuanie, il est condamné à dix ans de déportation en Sibérie où s’exerce son immense charité. Libéré, il vient à Paris comme précepteur du jeune prince Auguste Czartoryski qui deviendra salésien et sera béatifié. À quarante-deux ans, il entre chez les carmes en Autriche sous le nom de Raphaël de Saint-Joseph et restaure la province carmélitaine de Pologne avec l’aide de deux Pères venus de France.

Éphémérides
Fête de Saint Raphaël de saint Joseph
1835-1907

Fête de Saint Raphaël de saint Joseph

Drapeau Pologne
en Pologne
1835-1907

En ce jour, nous fêtons Saint Raphaël Kalinowski,
(jour proche de sa mort)

Religieux polonais, restaurateur du Carmel en Pologne et confesseur.

Joseph Kalinowski (1835-1907), polonais, né à Vilna, a été officier dans l’armée russe. Amené à commander l’insurrection polonaise en Lithuanie, il est condamné à dix ans de déportation en Sibérie où s’exerce son immense charité. Libéré, il vient à Paris comme précepteur du jeune prince Auguste Czartoryski qui deviendra salésien et sera béatifié. À quarante-deux ans, il entre chez les carmes en Autriche sous le nom de Raphaël de Saint-Joseph et restaure la province carmélitaine de Pologne avec l’aide de deux Pères venus de France.

Lire la suite

Sainte Marie de Jésus-Crucifié fonde la Carmel de Mangalore
1870-11-19

Sainte Marie de Jésus-Crucifié fonde la Carmel de Mangalore

Drapeau Inde
en Inde
19 novembre 1870

 

Arrivée à Mangalore – Indes –, de sœur Marie de Jésus-Crucifié. Partie pour la fondation d'un Carmel dans cette ville en août dernier avec 5 compagnes du Carmel de Pau, elle ne sont que trois à leur arrivée.

Lire la suite

Fondation du Carmel de Québec
1950-11-19

Fondation du Carmel de Québec

Drapeau Canada
au Canada
19 novembre 1950

 

FONDATION du Carmel à Québec par Mère Alphonsine de Marie (Alphonsine Poitras), conventuelle du Carmel de Montréal. La vie régulière commençait dans un monastère neuf mais construit temporairement en partie, faute de ressources. L'important était de fonder.

Lire la suite

Béatification du Père Marie-Eugène
2016-11-19

Béatification du Père Marie-Eugène

Drapeau Vatican
au Vatican
19 novembre 2016

 

Béatification du Père Marie-Eugène, Carme (Henri Grialou) par le Cardinal Angelo Amato à Avignon.

Lire la suite

Parole du jour